Inventaires


Retour

D’après « Inventaires » et « Chambres » de Philippe Minyana
Mise en scène : Zorzi

Synopsis

Des vies de femmes, des voix de femmes, leurs paroles jouent avec les objets et les êtres rencontrés

Une robe, une cuvette, un lampadaire, trois objets communs et familiers choisis parmi tant d’autres. Ces textes illustrent une des caractéristiques des relations humaines, souvent vécues, rarement perçues : l’absence de dialogue.

Chacune de ces femmes parle, revit quelques-unes de ses expériences, évoque avec une certaine volupté et vivacité des souvenirs à un spectateur facultatif. L’écoute n’est ici que prétexte ou justification.
À qui s’adressent-elles ?

Partis pris d’adaptation 

Entrecouper les monologues pour en faire un cabaret d’avalanche de paroles et mélanger les récits pour n’en faire qu’un.
Emprunter personnage d’Elisabeth de la pièce de « Chambre » de Philippe Minyana pour amener un récit présent en contrepoint de tous ces récits passés. Puisqu’Elisabeth dans son monologue cherche le détail qui a fait basculer sa vie, elle en est au même constat que ces partenaires, faire un point sur sa mémoire et révéler un personnage bouleversant d’intensité et de vérité dans un début de vie qui pourrait ne paraitre que banale.